..: Atelier Patrimoine [Usine de porcelaine Laporte, puis Serpaut] :..

Parse error: syntax error, unexpected T_LNUMBER, expecting T_STRING or T_VARIABLE or '$' in /mnt/110/sda/9/3/eluardamicale/atelierpatrimoine/inc-public.php(20) : eval()'d code on line 25
Usine de porcelaine Laporte, puis Serpaut

 

Le four situé dans la cour(parc de stationnement) de l’Hôtel des Impôts est un véritable témoignage de l’activité industrielle et porcelainière de Limoges fin XIXéme et XXéme siècle. Il est l’un des rares fours à globes subsistant toujours à Limoges à avoir conservé son enveloppe bâtie.

Il est abrité par un bâtiment construit pour l’essentiel en moellons de pierres et couvert d’un toit à longs pans de tuiles mécaniques.Le four construit en brique, est composé de deux niveaux, représentant chacun, les deux étapes de la cuisson.Le premier niveau est utilisé pour la cuisson de l’email à une température de 1400° alors que le second niveau est l’endroit où est effectuées la premiére cuisson à environs 900°. D’abord alimenté au bois puis au charbon, il est abandonné en 1958 pour deux fours cellules alimentés au gaz.

JPG - 822.2 ko

L’usine qui a abrité ce four a connu plusieurs propriétaires et diverses activités. C’est Raymond Laporte, en 1882 ,qui implante cette usine dans une rue déja trés industrielle, la rue François chénieux. Usine qu’il décide d’orienter vers une production de porcelaine d’art. Elle est ensuite reprise dans un premier temps par Poinsot et Langle de 1898 à 1902 et par les frères Michelaud de 1906 à 1911. Le site est racheté en 1919 par Charles Serpeau, l’ancien chef de production de l’usine de porcelaine Bernardaud et va ensuite accueillir des entreprises aux activités diverses : (entreprise de construction de fours, une briquetterie et une entreprise de décoration de porcelaine dans les années 1960.) L’usine cesse toute activité en 1987. Les batiments seront détruits en 1993 et l’emprise convertie en parking pour le personnel du Centre des Impôts. Seul subsistera le four et son bâti aujourd’hui cerné par les voitures...

Source : Base Mérimée

http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/

Plan de localisation du four et du site de l’ancienne usine


Agrandir le plan

[]
 
Publié le dimanche 2 décembre 2007

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le vendredi 9 novembre 2007 par Aurélie PECOUT, MARTINAT Sabrina
Mis à jour le mercredi 9 janvier 2008
 
Publié le samedi 10 novembre 2007 par françois fauvet, Julien Raynaud
Mis à jour le mercredi 9 janvier 2008
 
Publié le lundi 12 novembre 2007 par julie malpeyre, anaïs razet
 
Publié le samedi 10 novembre 2007 par Ben Serhir Hicham
Mis à jour le mercredi 9 janvier 2008
 
Publié le mercredi 9 janvier 2008 par Audrey MERIGOT, aurore leblanc
 
Publié le samedi 19 janvier 2008 par simonet gaelle, Midelton Carole
 
Accueil     |    Espace rédacteurs
  Mis à jour le samedi 19 janvier 2008